Corse : les indépendantistes favoris des élections territoriales

À l'issue du scrutin prévu dimanche 3 décembre, les deux départements et la région vont fusionner pour créer une collectivité unique. Les indépendantistes et les autonomistes ont fait une liste commune et sont les favoris de ce vote.

FRANCE 3

Accroché à la montagne, le village de Cuttoli-Corticchiato, en Corse-du-Sud, offre une beauté que de nombreux continentaux sont venus chercher. Élu nationaliste, le maire du village ne veut plus partager son village et souhaite désormais donner la priorité aux Corses dans l'accès au logement. "Nous considérons que la priorité doit être donnée aux locaux", exprime le maire Jean Biancucci.

Le combat se poursuit dans les urnes

Dans le centre de Bastia (Haute-Corse), des chants corses résonnent pour réclamer l'officialisation de la langue corse. Actuellement, 30% des écoles maternelles et primaires sont bilingues. "Si les nationalistes corses sont conscients que leurs revendications identitaires sont loin d'être acquises, leur combat continue. À présent, ils veulent le mener dans les urnes et tourner le dos aux actions violentes du passé", déclare la journaliste Patricia Issa-de-Grandi, envoyée spéciale en Corse.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le village de Cuttoli-Corticchiatto (Corse-du-Sud), le 19 janvier 2016.
Le village de Cuttoli-Corticchiatto (Corse-du-Sud), le 19 janvier 2016. (THOMAS BAIETTO / FRANCETV INFO)