Corse : les habitants de Rondinara se battent pour leur site protégé

En Corse, des habitants demandent la démolition de deux villas construites sur le site protégé d'une plage avec un permis de construire délivré illégalement.

À quelques kilomètres seulement de la baie de Rondinara, un cortège d'une centaine d'habitants en colère. Issus des quatre coins de l'île, ils se sont réunis pour parcourir trois kilomètres à pied, direction la propriété de Pierre Ferracci. "Il se trouve qu'il y a un type qui a réussi avec son argent à passer outre la loi donc ne serait-ce que pour ça, c'est inacceptable", fustige au micro de France 3 Pierre-André Cancel, porte-parole du collectif citoyen. L'intéressé ne viendra pas, mais pour ce collectif auquel se sont joints des nationalistes, l'action est davantage symbolique.

Faire passer un message

Si l'objectif est d'obtenir la destruction pure et simple des villas, il s'agit aussi de faire passer un message aux politiques, pas assez impliqués selon eux. Une colère entendue par le maire de Bonifacio, dont la proximité avec Pierre Ferracci, a souvent été pointée du doigt. Jean-Charles Orsucci s'est dit prêt à discuter avec les membres du collectif. Ce dernier réfléchit déjà à d'autres actions à mener.

Le JT
Les autres sujets du JT
La baie de Rondinara à à Bonifacio.
La baie de Rondinara à à Bonifacio. (MAXPPP)