Cet article date de plus de trois ans.

Corse : large victoire des nationalistes aux élections territoriales

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Corse : large victoire des nationalistes aux élections territoriales
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

La coalition nationaliste corse a largement emporté les élections territoriales. Ses représentants seront majoritaires au sein de l'assemblée corse et revendiquent une plus grande autonomie pour l’île.

Les deux leaders nationalistes corses sont portés en triomphe. L'autonomiste Gilles Simeoni et l'indépendantiste Jean-Guy Talamoni remportent une large victoire aux élections territoriales de Corse : 56% des voix, 41 sièges sur 63 au sein de l'assemblée corse. Les nationalistes revendiquent une plus large autonomie de la Corse vis-à-vis de la France, l'amnistie des "prisonniers politiques", la co-officialité de la langue corse et la reconnaissance d'un statut de résident en Corse.

48% d'abstention

Le 11 décembre, au lendemain des résultats, certains habitants de l'ile se réveillent après une nuit de fête. D'autres, dubitatifs, voire inquiets, soulignent le taux d'abstention très élevé, 48%. Le premier ministre Édouard Philippe a apporté des félicitations "républicaines" à Gilles Simeoni et se dit prêt à le recevoir à Matignon.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.