Corse : large victoire des nationalistes aux élections territoriales

La coalition nationaliste corse a largement emporté les élections territoriales. Ses représentants seront majoritaires au sein de l'assemblée corse et revendiquent une plus grande autonomie pour l’île.

Voir la vidéo
FRANCE 2
avatar
France 2France Télévisions

Mis à jour le
publié le

Les deux leaders nationalistes corses sont portés en triomphe. L'autonomiste Gilles Simeoni et l'indépendantiste Jean-Guy Talamoni remportent une large victoire aux élections territoriales de Corse : 56% des voix, 41 sièges sur 63 au sein de l'assemblée corse. Les nationalistes revendiquent une plus large autonomie de la Corse vis-à-vis de la France, l'amnistie des "prisonniers politiques", la co-officialité de la langue corse et la reconnaissance d'un statut de résident en Corse.

48% d'abstention

Le 11 décembre, au lendemain des résultats, certains habitants de l'ile se réveillent après une nuit de fête. D'autres, dubitatifs, voire inquiets, soulignent le taux d'abstention très élevé, 48%. Le premier ministre Édouard Philippe a apporté des félicitations "républicaines" à Gilles Simeoni et se dit prêt à le recevoir à Matignon.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les candidats de la coalition Pè a Corsica (Pour la Corse), lors d\'un meeting à Ajaccio (Corse-du-Sud), mercredi 6 décembre 2017, avant le second tour des élections territoriales de Corse.
Les candidats de la coalition Pè a Corsica (Pour la Corse), lors d'un meeting à Ajaccio (Corse-du-Sud), mercredi 6 décembre 2017, avant le second tour des élections territoriales de Corse. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)