Cet article date de plus de quatre ans.

"C'est fait exprès" : Gilles Simeoni dénonce des chiffres "délibérément sous-estimés" après la manifestation en Corse

Publié Mis à jour
Article rédigé par
Radio France

Le président du Conseil exécutif de Corse, Gilles Simeoni, a critiqué, dimanche sur France Inter, les chiffres annoncés par la préfecture de Corse à la suite de la manifestation de la veille à l'appel des nationalistes.

"Très sincèrement, je suis surpris et même choqué des chiffres qui sont annoncé par les services de la préfecture", a lancé Gilles Simeoni, dimanche 4 février, dans l'émission Questions politiques sur France Inter en partenariat avec franceinfo, après la manifestation organisée par les nationalistes à Ajaccio la veille. "Manifestement, ils sont très en deçà de la réalité", a poursuivi le président du Conseil exécutif de Corse concernant les chiffres préfectorales qui font état de 5 600 à 6 000 personnes, tandis que les organisateurs avancent un compte entre 22 000 et 25 000 manifestants.

À Paris, on sait que cette manifestation a été une réussite

Gilles Simeoni

à France Inter

"La manifestation d'hier a été une réussite éclatante. Si vous aviez 10, 12, 18 000 personnes à Ajaccio, c'est l'équivalent de 3 millions de personnes sur le continent", a expliqué Gilles Simeoni. "À mon avis c'est fait exprès, forcément", a lancé le président du Conseil exécutif de Corse.

Gilles Simeoni l'a "dit au préfet de Corse". Selon lui, "il est absolument anormal de présenter des chiffres délibérément sous-estimés car on prend le risque de transmettre une information fausse à Paris et de donner au président de la République des informations qui ne lui permettront pas de prendre la mesure de l'attente et de la mobilisation des Corses".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.