Assassinat de Julie Douib : son ex-compagnon condamné à la réclusion criminelle à perpétuité

Bruno Garcia-Cruciani a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour le féminicide de son ex-compagne, avec une peine de sûreté de 22 ans.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Un portrait de Julie Douib, devant le tribunal de Bastia (Haute-Corse) le 10 juin 2021. (PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP)

Bruno Garcia-Cruciani, 44 ans, a été condamné mercredi 16 juin par la cour d'assises de Bastia (Haute-Corse) à la réclusion criminelle à perpétuité, avec une peine de sûreté de 22 ans, pour l'assassinat de son ex-compagne, Julie Douib, en 2019 à l'Ile-Rousse.

Il a été également condamné à l'interdiction de détenir une arme pendant 15 ans et à verser 10 000 euros à l'ensemble des parties civiles. La présidente de la cour a également décidé de retirer à Bruno Garcia son autorité parentale sur les deux fils du couple, âgés aujourd'hui de 11 et 13 ans : "Cette mesure est destinée à protéger les enfants", a-t-elle souligné. 

Un risque de réitération

Reconnaissant que cette peine de perpétuité est "inhabituelle", la présidente a détaillé les motivations des jurés, précisant que "la violence ultime" de l'assassinat a été "suffisante" pour aboutir à cette condamnation, indépendamment des violences conjugales. Le risque de réitération des faits en raison de la "personnalité impulsive et vindicative" de l'accusé a également pesé, a-t-elle précisé. L'avocate générale, Charlotte Beluet avait rappelé plus tôt l'existence de "nouvelles cibles" pour l'accusé, à savoir le père de Julie Douib et le professeur de sport avec qui elle était en relation au moment de sa mort, à 34 ans, le 3 mars 2019. Bruno Garcia-Cruciani a dix jours pour faire appel de ce verdict.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Corse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.