Vacances : chassé-croisé en Méditerranée

En cette période de fin de vacances scolaires, il y a du monde, mais pas uniquement sur les routes. Sur la mer, c'est aussi le chassé-croisé. Dans le port d'Ajaccio (Corse-du-Sud) , il faut s'armer de patience avant d'embarquer à bord des ferries.

France 3

6 heures : le premier cargo mixte en provenance de Marseille (Bouches-du-Rhône) s'amarre dans le port d'Ajaccio (Corse-du-Sud). Il faut faire vite : l'équipage a une heure et demie pour débarquer les 120 véhicules et marchandises en tout genre présents à bord. À l'arrivée, il y a ceux pour qui les vacances commencent, beaucoup moins nombreux que les autres pour qui le séjour s'achève. Pour trouver un billet à bon prix en ce jour de grande affluence, il a fallu anticiper.

Un bateau supplémentaire pour rapatrier les vacanciers

Sur les six navires qui vont se succéder jusqu'à ce soir, samedi 18 août, tous affichent complet, ce qui représente jusqu'à 2 500 passagers par ferry. Un bateau supplémentaire a même été prévu. Tout au long de la journée, pas moins de 2 000 voitures sont attendues sur les quais. Un chassé-croisé qui sonne la fin du pic de la saison estivale.

Le JT
Les autres sujets du JT