Comment éviter la dénutrition des pensionnaires de maisons de retraite ?

Jean-Daniel Flaysakier distille ses conseils pour France 2 afin de pallier aux problèmes de nutrition des personnes âgées dans les maisons de retraite.

France 2

Une étude de l'UFC-Que choisir pointe les problèmes de nutrition des personnes vivant dans des maisons de retraite. L'un de ces soucis est qu'elles manquent de protéines, "carburant de notre organisme" selon Jean-Daniel Flaysakier. En leur absence, les muscles fondent et la personne s'affaiblit et plonge dans la dépression. "C'est un cercle vicieux qui n'en finit pas", note le spécialiste.

"Dans un monde idéal, pour manger, il faut avoir des dents - des vraies ou des fausses - or, la denture chez les personnes âgées, on sait que c'est un problème colossal. Ça coûte une fortune et c'est très mal couvert", poursuit-il.

Les produits laitiers apportent aussi des protéines

Selon Jean-Daniel Flaysakier, il vaut "éviter le gavage" de médicaments avant les repas. Et si la viande et le poisson coûtent cher, "on peut enrichir des plats mixés ou autres avec des fromages fondus, des produits laitiers, qui eux aussi apportent des protéines". Autres solutions : "Remettre des épices, des herbes, redonner du goût, servir dans des assiettes et pas dans des barquettes micro-ondables, dresser une table...".

Le JT
Les autres sujets du JT
Une personne âgée joue au bingo dans une maison de retraite de Lens (Pas-de-Calais), le 4 décembre 2013.
Une personne âgée joue au bingo dans une maison de retraite de Lens (Pas-de-Calais), le 4 décembre 2013. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)