Cet article date de plus de dix ans.

Comme chaque année, le premier jour de juillet est marqué par une série de hausses de prix

L'énergie, les transports, la téléphonie mobile sont les principaux secteurs concernés par ces réajustements tarifaires.Par ailleurs, cette date est aussi marquée par l'entrée en vigueur de la réforme des retraites qui voit l'âge légal de départ à la retraite passé de 60 à 62 ans.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 2 min.
La facture d'électricité des ménages va augmenter du 2,9% à compter du 1er juillet 2011. (AFP - Mychèle Daniau)

L'énergie, les transports, la téléphonie mobile sont les principaux secteurs concernés par ces réajustements tarifaires.

Par ailleurs, cette date est aussi marquée par l'entrée en vigueur de la réforme des retraites qui voit l'âge légal de départ à la retraite passé de 60 à 62 ans.

La transition se fera graduellement, à raison de quatre mois supplémentaires par an. Les premières personnes concernées sont celles nées après le 1er juillet 1951.

Les hausses
Premières mauvaises nouvelles pour les consommateurs qui vont voir leur facture d'électricité grimper de 2,9%. Le prix du gaz augmente de 3,2%, mais uniquement pour les entreprises. Les prix pour les particuliers ont été gelés. La commission de la régulation de l'énergie prône une hausse le 1er octobre.

Plus généralement, la Nouvelle organisation du marché électrique français (Nome) devient opérationnelle. Elle permet aux fournisseurs alternatifs de se procurer auprès d'EDF de l'électricité nucléaire, dans une limite globale représentant 25% de la capacité de production. Le prix de revente par EDF a été fixé à 40 euros par megawattheure jusqu'à la fin de l'année.

Les prix des billets SNCF pour les trains Intercités et TER augmente de 10 centimes d'euros à 2,70 euros selon les destinations. A Paris, les forfaits Pass Navigo de la RATP augmentent de 2,7%, sauf pour la zone 5.

Le prix du timbre poste pour les envois de lettres de moins de 20 grammes passe de 58 à 60 centimes d'euro.

Enfin, la puce électronique destinée à identifier les animaux de compagnie devient obligatoire pour tout animal qui voyagera hors du territoire français.

Les baisses
Bonne nouvelle matière de téléphonie, Le tarif des communications mobiles passées depuis un autre pays européen baisse. Il en coûtera désormais 42 centimes d'euro la minute contre 47 auparavant. Les abonnés des opérateurs métropolitains dans les départements d'outre-mer et les abonnés des opérateurs des Dom en métropole bénéficient également de la baisse des tarifs.

Par ailleurs, le conseil d'administration de l'Unédic réuni jeudi a approuvé une revalorisation de 1,5% des allocations chômage, effective dès ce vendredi.

Autres mesures
L'affichage environnemental entre en vigueur. Cet engagement du Grenelle de l'Environnement a pour but d'informer le consommateur de l'impact économique de ses achats et de le guider vers des produits plus respectueux de l'environnement.

Plus de 1.000 produits sont concernés, de l'alimentaire aux matériaux de construction en passant par l'hygiène, l'habillement ou les équipements électriques.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.