Collégien blessé par balle : les cours ont repris

Les cours ont repris au collège Jean Lacaze, à Grisolles (Tarn-et-Garonne), après qu'un élève a été touché par une balle, jeudi 17 septembre. Le tireur est toujours introuvable.

FRANCE 3

L'inquiétude de certains parents est perceptible, à l'heure où la sonnerie invite les élèves du collège Jean Lacaze à rentrer en classe, lundi 21 septembre. Un adolescent en classe de 5eme de cet établissement de Grisolles (Tarn-et-Garonne) a été touché par balle, jeudi dernier, alors qu'il se trouvait dans la cour de récréation.  

L'enquête piétine 

Blessé à la cuisse, il va de mieux en mieux. "Pour la sécurité, (…) je vois pas un gendarme, je vois rien. C'est un enfant qui aurait pu décéder", confie un parent d'élève au micro de France 3. Le directeur académique du Tarn-et-Garonne, François Xavier Pestel, tient à rassurer les parents. "S'il y avait eu le moindre doute sur la sécurité des enfants, on aurait fermé l'établissement".
L'enquête de la gendarmerie n'a pas pour le moment permis de déterminer l'origine du tir, ni s'il a été tiré de l'intérieur ou de l'extérieur de l'établissement scolaire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le collège Jean Lacaze à Grisolles (Tarn-et-Garonne), où un adolescent a été blessé par balle, le 18 septembre 2015.
Le collège Jean Lacaze à Grisolles (Tarn-et-Garonne), où un adolescent a été blessé par balle, le 18 septembre 2015. (GOOGLE MAPS)