Claude Guéant doit dévoiler jeudi plusieurs mesures dont la généralisation de l'armement des policiers municipaux

Une demande formulée par leur syndicat.Attendu à Nice pour les premières rencontres nationales des municipaux, le ministre de l'Intérieur entend s'adresser aux policiers qui constituent, selon lui, le troisième pilier de la sécurité publique.

Environ 4.000 dans les années 80, les Policiers Municipaux sont aujourd\'hui près de 20.000
Environ 4.000 dans les années 80, les Policiers Municipaux sont aujourd'hui près de 20.000

Une demande formulée par leur syndicat.

Attendu à Nice pour les premières rencontres nationales des municipaux, le ministre de l'Intérieur entend s'adresser aux policiers qui constituent, selon lui, le troisième pilier de la sécurité publique.

"Tout sera mis sur la table, depuis la formation de ces agents jusqu'à leur relation de travail avec les forces de sécurité nationale", prévient-on dans l'entourage du ministre, rapporte lefigaro.fr.

Dans une lettre adressée au président de l'Association des maires de France, le syndicat des policiers municipaux demande à ce que "la dotation individuelle en matière de gilet pare-balles soit obligatoire "et "que l'armement en 4e catégorie (armes de poing) des agents soit la règle". Concrètement, le syndicat souhaite inverser la règle actuelle qui est le non-armement par défaut, et l'armement après demande de dérogation.

Cette demande laisse les maires perplexes, et l'AMF aurait émis des "réserves" "en coulisses", écrit le site du Figaro. Equiper ses agents d'armes pouvant donner la mort est une lourde responsabilité pour les municipalités. Et jusqu'ici les positions sont diverses, sans nécessairement de distinction gauche / droite. Par exemple, le maire PS d'Evry, Manuel Valls, a armé ses policiers depuis longtemps, alors que le maire UMP de Marseille, Jean-Claude Gaudin, n'a toujours pas passé le cap.

Aurélie Fouquet, 26 ans, abattue à la kalachnikov, le 20 mai 2010, par des malfaiteurs à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne), était une policière municipale qui était armée.

Mais ce n'est qu'une question parmi d'autres, minimise l'entourage de Claude Guéant. En effet, le ministre se déplace notamment dans la ville de Christian Estrosi pour rassurer les troupes municipales mises à mal par le Conseil Constitutionnel. Les Sages ont censuré deux dispositions de la loi dite Loppsi 2 en invalidant à la fois les contrôles d'identité aux policiers municipaux, mais aussi la qualité d'agent de police judiciaire aux directeurs de police municipale.

Environ 4.000 dans les années 80, les Policiers Municipaux sont aujourd"hui près de 20.000, soit 11% des effectifs de sécurité publique sont sur le terrain.

3.500 Maires ont une Police Municipale (contre 1.700 Maires en 1980). La Police Municipale s"est construite en moins de 15 ans et les Policiers Municipaux occupent aujourd"hui une part croissante dans le dispositif de sécurité publique en France.

Les invités de ces premières rencontres seront les 3.500 Maires et leur Directeur de Police Municipale, ou leurs représentants.