Tir mortel dans le Cantal : France Nature Environnement "demande l'interdiction de la chasse une journée par semaine"

La Fédération rappelle que cette disposition existe déjà en Angleterre le dimanche et localement en France.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Un chasseur lors de l'ouverture de la chasse à Vénasque (Vaucluse), le 8 septembre 2019. (JADE PEYCHIERAS / FRANCE-BLEU VAUCLUSE)

"On demande qu'un groupe de travail soit mis en place pour discuter du partage de la nature entre chasseurs et non-chasseurs",explique dimanche 20 février sur franceinfo Dominique Py, membre de France Nature Environnement, en charge du dossier "Chasse et faune sauvage", au lendemain de la mort d'une randonneuse de 25 ans dans le Cantal. La jeune femme a été atteinte par une balle perdue tirée par une chasseuse âgée de 17 ans.

"Notre fédération n'est pas opposée à la chasse"

"C'est une demande récurrente qu'on fait depuis des années et jusqu'ici, on n'a pas été entendus, regrette Dominique Py. Il faut qu'il y ait un arbitre, en l'occurrence le gouvernement" pour prendre "des mesures qui permettent de favoriser la cohabitation entre chasseurs et non-chasseurs", souhaite l'experte.

>>Présidentielle : Yannick Jadot souhaite interdire la chasse le week-end et pendant les vacances scolaires

"Notre fédération n'est pas opposée à la chasse", tient à préciser Dominique Py. France Nature Environnement demande notamment l'interdiction de la chasse une journée par semaine : "Il faut savoir que cette disposition existe déjà dans d'autres pays. Donc quand les chasseurs nous disent que ce n'est pas possible, regardez en Angleterre, par exemple". Une synthèse du Sénat précise en effet que le "Game Act de 1831 interdit la chasse le dimanche pour les espèces auxquelles il s'applique, c'est-à-dire les lièvres, les faisans, les perdrix, les tétras, les petits coqs de bruyère, ainsi que le gibier de lande ou de bruyère."

Cette disposition existe aussi localement en France, "sauf qu'en fonction des sociétés de chasse, ce n'est pas le même jour où la chasse est arrêtée", regrette Dominique Py.

"Il faudrait que les différentes fédérations de chasse se mettent d'accord pour choisir le même jour de non-chasse".

Dominique Py, France Nature Environnement

à franceinfo

France Nature Environnement appelle aussi les chasseurs à rappeler systématiquement les consignes de sécurité en début de battue et à "écarter les chasseurs qui ne les respecteraient pas". "Nous espérons que ces accidents malheureux et toujours dramatiques fassent évoluer la réflexion et qu'on puisse avancer", ajoute Dominique Py, qui siège au conseil national de la chasse et de la faune sauvage. Selon elle, "ces accidents sont dus principalement au non-respect de la réglementation et des consignes de sécurité et à des tirs sans identification formelle de la cible".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Chasse

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.