Cantal : la chasseuse de 17 ans est toujours en garde à vue

Publié Mis à jour
Cantal : la chasseuse de 17 ans est toujours en garde à vue
FRANCE 3
Article rédigé par
J. Doumeng - France 3
France Télévisions

La jeune chasseuse de 17 ans suspectée d’être à l’origine du coup de feu qui a tué une promeneuse de 25 ans, samedi 19 février, est toujours en garde à vue lundi matin, à Aurillac (Cantal). Sur place, le journaliste Jérôme Doumeng fait le point sur la situation.

Lundi 21 février, "l’autrice présumée du tir meurtrier est toujours placée en garde à vue dans les locaux de la gendarmerie" d’Aurillac (Cantal), indique le journaliste Jérôme Doumeng, sur place. Celle-ci a débuté la veille au matin. "Le procureur de la République d’Aurillac devrait communiquer dans l’après-midi sur une éventuelle mise en examen", poursuit-il. À propos de cette jeune chasseuse, âgée de 17 ans, le journaliste fait savoir qu’elle est "titulaire de son permis de chasse depuis un an".

Une marche blanche est prévue à Flagnac

Samedi, "au cours d’une battue organisée à la limite des départements du Cantal et de l’Aveyron, elle a fait feu sur un sanglier placé à 100 mètres d’elle. Dans le siège de ce mammifère, en contrebas, sur un sentier de randonnée se trouvait une jeune femme de 25 ans accompagnée de son ami. Elle a été tuée sur le coup", déclare le journaliste. Et de conclure : "La victime était originaire de Flagnac, dans l’Aveyron, où d’ores et déjà une marche blanche est prévue. "

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.