Cet article date de plus d'un an.

Indre : la préfecture donne son feu vert à l'extension d'une porcherie à Feusines qui pourra élever plus de 9 000 porcs

Selon l'éleveur, cette extension devrait lui permettre de vendre jusqu'à 15 600 porcs par an. L'unité de méthanisation attenante à la porcherie pourra donc elle aussi être étendue.

Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Feusines, dans l'Indre. (GOOGLE MAPS)

La préfecture de l'Indre a donné son feu vert pour le projet d'extension d'une porcherie de 4 000 à 9 000 têtes à Feusines, rapporte France Bleu Berry.

Le représentant de l'Etat dans le département a suivi l'avis rendu début juillet par le Conseil départemental de l'environnement et des risques technologiques favorable au dossier (Coderst). L'unité de méthanisation attenante à la porcherie pourra donc elle aussi être étendue.

Une pétition contre le projet avait recueilli plus de 35 000 signatures

Les membres du collectif "Non à la méga-porcherie de Feusines-Pérassay", composé d'habitants, avaient lancé une pétition en ligne en mai dernier pour s'opposer au projet dont ils redoutent l'ampleur. Elle avait recueilli plus de 35 000 signatures.

L'éleveur, Philippe Van den Broek, avait rappelé en mai dernier sur l'antenne de France Bleu Berry que son projet respecte toutes les lois, normes et obligations en vigueur. Il avait d'ailleurs été validé avant le Coderst par une commission d'enquête indépendante. L'extension va permettre d'accueillir jusqu'à 9 225 animaux, pour "vendre près de 15 600 porcs par an", selon l'éleveur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.