VIDEO. Les Tourangeaux affectés par la mort violente de leur ancien maire

"Selon les tous premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'un suicide", d'après une source policière.

Interloqués, sonnés, les Tourangeaux. France 2 est allé à leur rencontre après l'annonce de la mort de leur ancien maire, le socialiste Jean Germain, mardi 7 avril. Ce dernier a laissé une lettre d'adieu au moment où il devait comparaître devant la justice.

Un habitant se souvient d'"un homme qui a fait beaucoup pour la ville de Tours". Une autre ajoute : "Il a été un très bon maire, c'est très triste. Il a amené une ville qui était assez moyenne à une très belle ville. Moi, je regrette sa disparition, vraiment."

"Ça surprend"

Plus critique, une vieille dame pense qu'"il n'était peut-être pas très blanc, je ne sais pas. Il a eu des regrets avec cette histoire de mariages chinois". Une dernière "n'imaginait pas ça de lui. Ça surprend".

Jean Germain "a été retrouvé mort près de son domicile" de Tours, a déclaré une source policière. "Selon les tous premiers éléments de l'enquête, il s'agirait d'un suicide", a précisé cette source. La police scientifique se trouvait en milieu de journée aux abords de son logement. Le sénateur PS, âgé de 67 ans et considéré comme proche de François Hollande, était poursuivi pour "complicité" dans l'organisation, à la mairie de Tours, de simulations de mariage pour touristes chinois qui ont donné lieu à des malversations.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des journalistes et des policiers à proximité du domicile de l\'ancien maire de Tours Jean Germain, le 7 avril 2015, à Tours (Indre-et-Loire).
Des journalistes et des policiers à proximité du domicile de l'ancien maire de Tours Jean Germain, le 7 avril 2015, à Tours (Indre-et-Loire). (GUILLAUME SOUVANT / AFP)