Suicide de Jean Germain : Manuel Valls perd "un ami"

Jean Germain, ancien maire de Tours, a été retrouvé mort ce mardi. France 2 a recueilli la réaction de Manuel Valls, proche de l'ancien élu.

FRANCE 2

 

L'ancien maire de Tours (Indre-et-Loire), poursuivi dans l'affaire des "mariages chinois", dont le procès s'ouvrait ce mardi 7 avril, a été retrouvé mort dans la matinée. "Je perds un ami. Nous étions très liés avec Jean Germain", a déclaré Manuel Valls. Le Premier ministre avait d'ailleurs profité d'un meeting organisé la semaine dernière à la mairie de Tours pour rendre hommage à l'ancien élu. "Il avait changé en profondeur sa ville. Il était là, j'étais heureux qu'il soit là. Je savais qu'il avait à affronter des moments difficiles : ce procès. Je pensais qu'il avait la force et la détermination pour pouvoir se confronter à la justice", a poursuivi Manuel Valls.

Maire de Tours durant près de 20 ans

Le corps de Jean Germain, absent à l'ouverture du procès, a été retrouvé non loin de son domicile. Il avait laissé une lettre d'adieux dans sa voiture. Il devait comparaître pour complicité de prise illégale d'intérêt et détournement de fonds publics dans l'affaire dite des "mariages chinois". Il fut maire de Tours de 1995 à 2014.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le sénateur-maire PS de Tours, Jean Germain, le 31 août 2013, lors de l\'inauguration de la première ligne de tramway de Tours (Indre-et-Loire).
Le sénateur-maire PS de Tours, Jean Germain, le 31 août 2013, lors de l'inauguration de la première ligne de tramway de Tours (Indre-et-Loire). ( MAXPPP)