CARTE. Des radars embarqués déployés dans 19 départements supplémentaires

Au total, 46 véhicules banalisés sillonnent désormais les routes pour traquer les excès de vitesse.

Gare aux excès de vitesse ! Vingt-six nouveaux radars embarqués dans des voitures banalisées vont être déployés en juin, portant à 46 le nombre de ces radars mobiles de nouvelle génération, a annoncé la Sécurité routière, mardi 28 mai. Mis en service dans dix-neuf départements supplémentaires, ces nouveaux équipements seront opérationnels au moment des grands départs estivaux.

Ces radars seront mis en service à Paris et dans l'Aisne, l'Aube, le Cantal, la Charente-Maritime, la Corse du Sud, le Doubs, l'Eure, la Haute-Garonne, la Gironde, l'Hérault, l'Isère, le Morbihan, la Moselle, le Nord, le Pas-de-Calais, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Saône-et-Loire, la Haute-Savoie, la Seine-et-Marne, la Haute-Vienne et les Vosges.

Vingt premiers radars mobiles de nouvelle génération avaient déjà été mis en service en mars. Ces radars embarqués ont enregistré, en deux mois de fonctionnement, plus de 10 000 infractions d'automobilistes, dont la vitesse était supérieure à la limite autorisée, après abattement de la marge technique d'erreur. Selon la Sécurité routière, "l'annonce puis la mise en place de ce nouveau dispositif a contribué à la baisse exceptionnelle de la mortalité routière enregistrée en mars et avril derniers".