Cet article date de plus de huit ans.

Cannes. Deux personnes, dont un policier, tuées dans un accident de la route

Une voiture a percuté un véhicule de police en voulant échapper à un contrôle. 

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La voiture de police après l'accident survenu à Cannes, samedi 22 septembre 2012.  (AFP)

FAITS-DIVERS - L'accident a fait deux morts et deux blessés. Vers 3h40 samedi 22 septembre, une voiture de police a été percuté par un autre véhicule sur la pénétrante de Cannes, rapportent nos confrère de France 3 Côte d'Azur

Que s'est-il passé ? 

Le véhicule, un cabriolet roulant à vive allure, selon BFM TV, avait pris la fuite après avoir manqué de percuter un premier équipage du commissariat, lors d'un dépassement interdit. Il a alors pris la fuite tandis qu'un véhicule de police est parti en patrouille pour tenter de le repérer. Les policiers se sont arrêtés à un feu sur un boulevard et en repartant, ils ont été percutés par le chauffard en fuite déboulant en sens interdit d'une rue adjacente.

Une enquête judiciaire a été confiée au procureur de la République de Grasse afin de déterminer les circonstances exactes de cet accident.

Olivier Theron, Raymond Chapelard / France 2

Qui est impliqué dans l'accident ? 

Quatre personnes, deux hommes à l'avant et deux femmes à l'arrière, occupaient le cabriolet Mercedes qui a percuté la voiture la police. A son bord, une passagère est morte, et le passager avant a été gravement blessé. Il serait en état de mort cérébrale, rapporte BFM TV. 

Dans la voiture de police percutée, un policier âgé de 27 ans, Amaury Marcel, a également été tué dans l'accident. Il était arrivé le 1er septembre au commissariat de Cannes en provenance du service de police aux frontières d'Orly, a indiqué la police. Son collègue est sérieusement blessé, toujours selon le site de France 3 Côte d'Azur, mais son pronostic vital n'est pas engagé. 

Que sait-on du chauffard  ?

Le conducteur du cabriolet, un homme de 27 ans très connu des services de police pour des faits de violences et de trafic de stupéfiants notamment. Il a eu la mâchoire fracturée dans l'accident. 

Il a tenté de fuir à pied après l'accident avant d'être interpellé par une autre patrouille arrivée sur les lieux. Son placement en garde à vue lui a été notifié avant qu'il soit hospitalisé en vue d'une opération. Il n'a pas pu encore être entendu. Selon une source policière, une bouteille de vodka a été retrouvée dans le véhicule incriminé. 

Quelles ont été les réactions ?

Le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, a fait part de son émotion dans la matinée. "Cet événement tragique rappelle le caractère dangereux des missions de sécurité publique que policiers et gendarmes accomplissent quotidiennement sur l'ensemble du territoire, au service de leurs concitoyens, et souvent au péril de leur vie", a-t-il rappelé. 

Dans un communiqué diffusé par Matignon, le Premier ministre a également "salué le dévouement et le professionnalisme de nos policiers et de nos gendarmes qui oeuvrent quotidiennement au service de nos concitoyens pour préserver la paix publique".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.