Canicule : au Mont-Blanc, l'impact est lourd

Ces derniers jours la canicule a touché toute la France. Cette chaleur importante a aussi eu des effets en altitude.

France 2

Des dégâts à très haute altitude : c'est le constat qui a été fait après l'épisode de canicule. Habituellement à cette période de l'année, l'isotherme zéro, c'est-à-dire l'endroit où il fait zéro degré se situe entre 3 500 et 4 000 mètres. Cette année, il est monté au sommet du Mont-Blanc, ce qui représente un bond de 1 000 mètres. On y a relevé des températures positives pratiquement jusqu'au sommet.

Tenues estivales en haute montagne

Ces derniers jours, ceux qui ont foulé le Mont-Blanc avaient des tenues plutôt particulières : "En T-shirt, il faisait chaud, il faisait beau, zéro degré à 4 004 mètres d'altitude donc au soleil, une dizaine de degrés", explique Philippe Riquier, guide de haute montagne. Dans le centre de Chamonix, à 1000 mètres d'altitude, le thermomètre est monté jusqu'à 36 degrés. Un début d'été trop chaud pour les glaciers, en dix jours de canicule, la Mer de Glace a perdu un mètre d'épaisseur.

Le JT
Les autres sujets du JT
Trois alpinistes sont morts dans le massif du Mont-Blanc, dimanche 17 août 2014.
Trois alpinistes sont morts dans le massif du Mont-Blanc, dimanche 17 août 2014. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)