Cet article date de plus de huit ans.

Cahuzac "nie en bloc et en détail" les accusations de Mediapart

Publié Mis à jour
Francetv info avec AFP
Article rédigé par
France Télévisions

 "Ca ne peut pas être moi [sur l'enregistrement] puisque je n'ai jamais eu de compte à l'étranger", a affirmé dimanche le ministre du Budget au micro d'Europe1 et iTélé.

"Je nie en bloc et en détail". Le ministre délégué au Budget, Jérôme Cahuzac, a balayé une nouvelle fois, dimanche 6 janvier, les accusations du site Mediapart selon lesquelles il aurait détenu un compte en Suisse. Interrogé par les journalistes du Grand rendez-vous de Europe 1/i-télé/Le Parisien à propos de la conversation enregistrée dans laquelle on entend un homme, que Mediapart considère être Jérôme Cahuzac, parler de son compte dans une banque suisse, ce dernier a affirmé: "Ca ne peut pas être moi puisque je n'ai jamais eu de compte à l'étranger".

Cahuzac salue l'opposition et dénonce des articles vulgaires

Sur l'attitude du monde politique depuis la sortie des premières accusations tôt début décembre, le ministre a rendu un hommage appuyé à l'opposition qui "s'est contentée de critiquer le gouvernement sur la politique qu'il menait et sur rien d'autre". "Je crois que par son attitude, elle a puissamment contribué à grandir le débat politique et surtout à comprendre qu'il y a des choses importantes dans la vie d'un pays - notre pays vit des moments difficiles - et qu'il faut savoir laisser le vulgaire ou l'accessoire quand l'important commande", a-t-il assuré.

"Il y a une chose que je n'ai pas faite et que je ne ferai pas, c'est danser au rythme auquel certains voudraient me voir danser", a observé le ministre. "Je me refuse, au gré des articles plus ou moins bien documentés, plus ou moins bien écrits, plus ou moins vulgaires - certains sont d'une vulgarité confondante -, je me refuse à danser au rythme de ces articles-là", a-t-il dit

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.