Finistère : ils alertent contre la revente illégale de sable sur internet

En France, il est interdit de faire commerce du sable et pourtant les annonces fleurissent sur les sites de vente en ligne.

FRANCE 3

La plage de Penmarc'h en Bretagne, un petit coin typique du Finistère. Pourtant un ou plutôt des milliers de grains de sable viennent perturber la tranquillité du littoral. Anne et Jean-Lou ont découvert que du sable prélevé ici est régulièrement revendu sur internet. Pour la sauvegarde de leur plage, ils ont donné l'aler te. Car autour de ces rochers, le sable peu à peu disparaît pour ressurgir, sur des sites de vente en ligne où des marchands de sable vendent des morceaux de plage du bout du monde, par 100 grammes, jusqu'à 4,50 euros ce sachet du Mont-Saint-Michel.

Des amendes jusqu'à 1 500 euros

La mairie de Penmarc'h a décidé de réagir. "On va expliquer qu'on évolue sur un environnement fragile, qu'il est nécessaire de préserver", explique Éric Raphalen, adjoint au maire de Penmarc'h. La vente de sable est interdite. Cette activité lucrative est punie par la loi. Les amendes peuvent aller jusqu'à 1 500 euros, une goutte d'eau dans la mer.

Le JT
Les autres sujets du JT
La plage de Roscoff, en Bretagne.
La plage de Roscoff, en Bretagne. (MAXPPP)