Les habitants de la baie de Lannion défendent leur sable

Près de 2 000 personnes sont venues dire non au projet d'extraction du sable de la baie de Lannion ce dimanche 13 août. Une équipe de France 3 était sur place.

Voir la vidéo

Sur le port de Trébeurden (Côte-d'Armor), près de 2 000 personnes sont venues lancer un SOS ce dimanche 13 août. SOS pour "Save Our Sand", c'est-à-dire "Sauvez notre sable". Ces manifestants bretons sont vent debout contre l'extraction de sable sous-marin, en baie de Lannion. "On a déposé plusieurs actions en justice donc tout ça est parfaitement connu. Donc la seule question qui vaille c'est comment on va stopper les extractions dans la baie de Lannion maintenant", confie à France 3 Alain Bidal, président du collectif "Peuple des dunes en Trégor".

Une rencontre avec le ministre de l'Économie

Le sable de la discorde, du sable coquillier, sert à fertiliser les terres agricoles trop acides. En 2015, la compagnie américaine de navigation a obtenu de l'État et d'Emmanuel Macron, alors ministre de l'Économie, une autorisation d'extraction. Depuis, les opposants sont parvenus à faire suspendre de décret, mais jusqu'au 1er septembre seulement.

Associations, élus locaux, pêcheurs, tous s'inquiètent de l'impact sur l'environnement. Notamment pour le lançon, un petit poisson indispensable, qui habite la zone d'extraction. Le 30 août prochain, une rencontre est prévue avec le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manifestation contre l\'extraction de sable en baie de Lannion (Finistère), le 17 octobre 2015.
Manifestation contre l'extraction de sable en baie de Lannion (Finistère), le 17 octobre 2015. (FRED TANNEAU / AFP)