Innovation : le sac à dos qui ne fait pas mal au dos en voie de commercialisation

Le sac à dos, le "Gravipack", médaille d'argent du concours Lépine 2018 et prix du ministère de la Défense, testé depuis sept mois par l'armée de terre, serait en phase de commercialisation, selon nos confrères de France Bleu Auxerre.

Mohammed Errafi le créateur du Gravipack, ce sac à dos qui ne fait pas mal au dos 
Mohammed Errafi le créateur du Gravipack, ce sac à dos qui ne fait pas mal au dos  (RADIO FRANCE/ FRANCE BLEU AUXERRE - Renaud Candelier)

C'est peut-être la solution pour tous ceux qui ne supportent pas de porter un sac à dos. Un Icaunais a créé le sac à dos"Gravipack", un sac qui ne fait pas mal au dos, rapporte France Bleu Auxerre ce mercredi.

Le créateur de ce sac s'appelle Mohammed Errafi, ancien commerçant de Sens (Yonne). "J'allais à Paris acheter des vêtements pour les revendre dans ma boutique. Je portais des sacs qui faisaient 60 à 70 kilos. J'avais toujours l'épaule qui me faisait mal", se souvient-il. Il décide donc de fabriquer un sac à dos permettant "de soulager les épaules, les trapèzes et les ligaments" grâce à des bretelles renforcées par des tiges de métal.

Testé et approuvé par l'armée de Terre

Après quatre ans de travail à mi-temps, le "Gravipack" est inventé. Mohammed Errafi dépense alors près de 100 000 euros en brevets pour protéger sa création. Il se tourne ensuite vers l'armée de terre pour la tester. "Aujourd'hui, [les militaires] peuvent parcourir une plus longue distance avec moins de fatigue", se félicite-t-il. Des négociations seraient en cours avec plusieurs entreprises pour produire des modèles en série.