Cet article date de plus de quatre ans.

Doubs : disparition d'une étudiante japonaise

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Doubs : disparition d'une étudiante japonaise
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Depuis bientôt un mois, une étudiante japonaise a disparu à Besançon (Doubs). La police privilégie l'hypothèse d'un meurtre.

Cette étudiante japonaise, Narumi Kurosaki, est arrivée à Besançon (Doubs) en août dernier. Elle a été vue pour la dernière fois dans sa résidence universitaire dans la nuit du 4 au 5 décembre. Ce soir-là, elle rentre d'un dîner avec son ex-petit ami, un étudiant chilien. Le jeune homme est considéré aujourd'hui comme le principal suspect. Un voisin affirme avoir entendu un cri de femme entre trois et quatre heures du matin.

Les gros titres des médias japonais

"Pour nous, elle est décédée", affirme le commandant Serge Millet de la PJ de Besançon. Mais fait troublant, nous sommes ici à Verdun (Meuse), à plus de 300 km de Besançon. La serveuse de ce bar-tabac en est sûre, elle a servi l'étudiante japonaise. Elle l'a reconnu formellement sur les photos publiées par la presse. C'était le 19 décembre, deux semaines après sa disparition. Cette affaire fait les gros titres des médias japonais.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.