Cet article date de plus de trois ans.

Dijon : l'incroyable passivité des témoins lors de l'agression d'un automobiliste

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Dijon : l'incroyable passivité des témoins lors de l'agression d'un automobiliste
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Des images de vidéo surveillance d'une station-service à Dijon (Côte d'Or), montrent l'absence totale de réaction des témoins, lors de l'agression d'un homme au volant de sa voiture.

Il est 9 heures du matin, lundi 10 septembre. Nous sommes dans une station-service à Dijon (Côte-d'Or). Le conducteur d'une Mercedes grise est venu faire le plein pour son patron Jérôme Meunier. Il se fait agresser aux yeux de tous. Pendant 12 longues minutes, la scène se poursuit, mais personne n'ose intervenir.

"On n'est plus dans le civisme"

"Il y a au total six ou sept personnes pendant 12 minutes. Je ne sais pas, [mais dans cette situation normalement], on se regarde et on se dit 'tiens on va aider le mec'", raconte Jérôme Meunier, "là, c'est 'je n'ai rien vu, rien entendu'". Il ajoute : "On n'est plus dans le civisme, on est dans l'abject". Deux heures après ce car-jacking, l'agresseur est arrêté à Lyon (Rhône). Il a foncé sur le tarmac de l'aéroport, sans faire de blessés. Ce manque de réaction des témoins lors d'une agression est appelé par les experts, "l'effet spectateur".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Dijon

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.