Béziers. Un homme hospitalisé avec 7 grammes d'alcool dans le sang

Le jeune homme de 19 ans participait à la feria de Béziers (Hérault).

L\'homme avait ingurgité 700 ml de pastis.
L'homme avait ingurgité 700 ml de pastis. (MOIRENC CAMILLE / HEMIS.FR / AFP)

FAITS-DIVERS - L'officier des pompiers de l'Hérault n'en revient toujours pas. "Il présentait un taux d'alcoolémie record de 7 grammes d'alcool par litre de sang, c'est la première fois dans ma carrière que je vois un tel taux", a-t-il déclaré après l'hospitalisation à Béziers (Hérault) dans la nuit de lundi à mardi 14 août d'un homme de 19 ans.

Le jeune homme, qui profitait de la feria de la ville dans une bodega, a été admis à l'hopital après une chute. Selon les pompiers, cet accident serait lié à un coma éthylique. "La victime, ivre morte, avait ingurgité 700 ml de pastis dans la bodega où il a chuté", a déclaré l'état-major de la Sécurité publique de l'Hérault. Selon cette source, l'individu se trouvait toujours en soins intensifs mardi et n'avait pas repris connaissance.

9,8 grammes pour un Polonais de 63 ans

Sans atteindre les taux records signalés en 1998 par l'AFP (9,8 grammes d'alcool par litre de sang chez un automobiliste polonais de 63 ans), on enregistre en France des alcoolémies étonnantes. En 2003, un SDF était hospitalisé à Vannes (Morbihan) avec 7 grammes d'alcool par litre de sang. Il avait été sauvé in extremis de l'arrêt respiratoire. En 2004, un automobiliste d'une trentaine d'années était interpellé avec un taux de 7,7 grammes dans les Pyrénées-Orientales. 

A ces niveaux d'alcool assez stupéfiants, les risques de décès sont importants mais varient en fonction notamment du sexe, du poids et de l'état de santé, ainsi que de la rapidité d'ingestion, soulignent des médecins. Dans ces cas exceptionnels, les analyses ont été refaites trois fois tellement les résultats paraissaient incroyables.