Cet article date de plus de neuf ans.

Bernadette Chirac : "Hollande est courtois mais n'a pas le gabarit d'un président"

La femme de l'ancien président de la République a chanté les louanges de Nicolas Sarkozy vendredi matin en marge de la séance du conseil général de Corrèze.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Bernadette Chirac lors de son arrivée au conseil général de Corrèze, le 23 mars 2012, à Tulle. (PATRICK KOVARIK / AFP)

Quand François Hollande revient à Tulle présider le conseil général de Corrèze, Bernadette Chirac en profite souvent pour glisser aux journalistes un petit mot affable à l'endroit du député socialiste. Mais vendredi 23 mars, campagne oblige, l'ex-Première dame a tenu des propos beaucoup plus durs qu'à l'accoutumée : "C'est un homme parfaitement courtois, nous avons de très bonnes relations professionnelles. Cela dit, ce n'est pas le gabarit d'un président de la République." Et la conseillère générale d'énumérer les qualités requises : "Il faut une longue expérience, il faut avoir été ministre et avoir beaucoup fréquenté l'international." Une sorte de portrait de l'anti-Hollande.

Patrice Machuret - France 3

A l'inverse, Bernadette Chirac assure Nicolas Sarkozy de son soutien total. "Je sais ce que je veux et je ferai tout pour", dit-elle, précisant qu'à chaque fois que le candidat de l'UMP le lui demandera, elle participera à ses meetings ou prendra la parole. Elle annonce aussi qu'elle ira faire du porte-à-porte à Paris. Bernadette Chirac ne tarit pas d'éloges sur l'ancien meilleur ennemi de Jacques Chirac : "Il va partout, il est très tenace et très énergique." Nicolas Sarkozy a "une grande mémoire, il n'oublie rien". La sortie pourrait paraître banale si la France entière n'était pas au fait des ennuis de santé de l'ancien président.

D'ailleurs, pour qui Jacques Chirac votera-t-il les 22 avril et 6 mai ? Il y a quelques mois, le Corrézien avait déclaré devant les micros qu'il "voterait Hollande", sans que personne ne sache s'il s'agissait d'une boutade ou d'un dérapage. Vendredi, Bernadette Chirac n'a pas voulu dire vers qui se porterait le choix de son mari. "Je n'en sais rien. Je ne peux pas répondre à cette question à sa place."

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.