Baisse des cotisations : la facture sera-t-elle pour la Sécurité sociale?

Les comptes de la Sécurité sociale vont de mieux en mieux et l'État pourrait ne pas compenser les nouvelles baisses des cotisations sociales. La Sécu pourrait être privée de 3 milliards d'euros.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Bercy va-t-il demander à la Sécurité sociale de prendre en charge les baisses de cotisations dans les entreprises ? En 2019, dans les entreprises, les charges sociales sur les heures supplémentaires seront exonérées et le forfait social sur l'intéressement supprimé. Ces mesures coûtent 2,5 milliards d'euros et 500 millions d'euros. Contrairement à ce qui se faisait d'habitude, l'État pourrait décider de ne pas compenser cette perte.

Des inquiétudes quant à l'indépendance de la Sécurité sociale

Après des années de lourds déficits, jusqu'à 27 milliards d'euros, la Sécurité sociale aurait les moyens de faire sans la compensation désormais. Son budget 2018 est presque à l'équilibre, avec moins 300 millions d'euros. En 2019, elle pourrait même afficher un excédent de plus de 3 milliards d'euros. Claude Le Pen, un économiste, s'inquiète tout de même de cette mesure qui toucherait à l'indépendance de la Sécurité sociale selon lui. Des syndicats, comme Force ouvrière, redoutent une fusion du budget de la Sécurité sociale avec celui de l'État.

Le JT
Les autres sujets du JT
Selon le syndicat MG France, 8 vaccins sur les 11 obligatoires ne sont pas entièrement pris en charge par la Sécurité sociale.
Selon le syndicat MG France, 8 vaccins sur les 11 obligatoires ne sont pas entièrement pris en charge par la Sécurité sociale. (FRED TANNEAU / AFP)