Baisse de la natalité en France : une révolution ?

Le nombre de naissances, à la hausse ces derniers temps, s'infléchit cette année. France 2 revient sur ce constat.

FRANCE 2

Les Français ont fait moins de bébés en 2015. Une baisse de près de 3% sur les neuf premiers mois de l'année. En 2014, 780 000 nourrissons ont vu le jour contre 760 000 en 2015 selon les premières données. 

Les effets de la crise

Dans une maternité privée, l'une des plus importantes de France, Jade est née il y a quelques heures. Cette clinique lyonnaise a enregistré 350 naissances de moins cette année. Cette baisse est-elle une révolution dans un pays qui affiche l'un des plus forts taux de natalité en Europe ? Pas vraiment. Cette inflexion s'observe depuis 2010, mais après 15 ans de hausse.

Parmi les raisons avancées par Laurent Toulemon, démographe : la baisse du nombre de couples en âge de procréer et les effets de la crise. Malgré la baisse de la natalité observée ces derniers mois, la France fait partie des pays les plus féconds d'Europe, avec près de deux enfants par femme.

Le JT
Les autres sujets du JT