Avion : quelles indemnités pour un vol retardé ?

La police a dû intervenir pour calmer les passagers d'un vol Toulouse-Malaga, qui ont attendu près de 48h pour décoller. France 2 a enquêté sur les dédommagements possibles.

FRANCE 2

C'est la délivrance après 40 heures d'attente. Ce dimanche soir à Toulouse, 120 passagers ont enfin pu décoller pour Malaga en Espagne. Ils étaient bloqués depuis samedi matin, en raison d'une panne de leur avion. À bout de nerfs, fatigués, ils n'ont pu que prendre leur mal en patience. Un cas loin d'être isolé puisque les retards sont fréquents : 15% des vols intérieurs, 20% sur les moyen-courriers et 25% des long-courriers.

Des règles méconnues

Dans ce genre de situation, quelles sont les indemnités prévues ? À partir de deux heures de retard, sur un vol jusqu'à 1 500km, vous avez droit à une compensation de 250 euros. Pour trois heures sur un vol de 1 500 à 3 500km, la somme monte à 400 euros. Au-delà de cette distance et plus de quatre heures d'attente, on atteint 600 euros. Ce sont les règles européennes, mais elles sont souvent méconnues, explique Cédric Musso, d'UFC-Que choisir. "Il n'y a que 10% des passagers concernés qui font valoir leur droit à l'indemnisation".  

Le JT
Les autres sujets du JT
Des avions d\'Air France sur le tarmac de l\'aéroport de Roissy (Val d\'Oise), le 18 mars 2015.
Des avions d'Air France sur le tarmac de l'aéroport de Roissy (Val d'Oise), le 18 mars 2015. (ERIC PIERMONT / AFP)