VIDEO. Valls à Moirans, deux semaines après les incidents violents : "Il n'y aura aucune impunité"

Moirans, ville de l'Isère, avait été le théâtre de scènes de violences commises par des gens du voyage le 20 octobre.

FRANCE 2 et FRANCE 3

Le Premier ministre, Manuel Valls, a de nouveau assuré, vendredi 6 novembre, à Moirans (Isère), que les auteurs des violences commises le 20 octobre par des gens du voyage seraient "poursuivis et sanctionnés". 

Le chef du gouvernement devait venir il y a deux semaines, mais cette visite avait été annulée après l'accident de car à Puisseguin (Gironde).

"Ceux qui se sont livrés à ces actes seront sanctionnés"

Accusé avec son gouvernement de laxisme face à une série d'incidents violents ces dernières semaines en France, Manuel Valls tente de restaurer son image de fermeté. "Il n'y aura aucune impunité", a répété le Premier ministre au sujet des auteurs des actes violents du 20 octobre. "Ceux qui se sont livrés à ces actes (...) seront interpellés, poursuivis et sanctionnés", a-t-il déclaré devant un parterre d'élus et d'agents municipaux.

Des actes de violences (voitures incendiées, la gare et un restaurant mis à sac) avaient été commis le 20 octobre à Moirans par des gens du voyage qui réclamaient que l'un des leurs, incarcéré, puisse assister aux funérailles de son frère, mort dans un accident à bord d'une voiture volée.

A l'occasion de sa visite, Manuel Valls était accompagné du ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, et du secrétaire d'Etat à la Réforme territoriale et élu de l'Isère, André Vallini. Il a rencontré le maire de Moirans, Gérard Simonet, et d'autres élus de la commune.

(PHILIPPE DESMAZES / AFP)