Émeutes à Moirans : 15 personnes arrêtées trois mois après les faits

Une vaste opération de gendarmerie s'est déroulée ce lundi 18 janvier à Moirans. France 3 revient sur les faits.

FRANCE 3

Trois mois après les violences à Moirans (Isère), 15 personnes ont été interpelées ce lundi 18 janvier au petit matin. Une vaste opération de gendarmerie s'est déroulée autour d'un camp de gens du voyage et dans une cité de la ville. À l'époque des faits, le gouvernement avait été accusé de laxisme et avait promis de retrouver les auteurs des dégradations qui avaient beaucoup choqué les habitants.

Pour l'enterrement de son frère

Plus de 300 gendarmes étaient présents ce lundi matin à 6 heures pour investir les lieux. 15 interpellations ainsi que de nombreuses perquisitions ont été menées dans plusieurs domiciles. "Au moins les choses bougent. Après la justice fera son boulot", constate un habitant. Le 20 octobre dernier, une cinquantaine de personnes se livraient à des violences spectaculaires dans la ville. Elles voulaient obtenir qu'un des jeunes de la communauté des gens du voyage soit autorisé à sortir de prison pour l'enterrement de son frère. En quelques heures, plusieurs dizaines de voitures étaient brûlées et la gare saccagée. Aucune arrestation n'avait alors eu lieu.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des voitures incendiées près de la gare de Moirans (Isère), le 21 octobre 2015.
Des voitures incendiées près de la gare de Moirans (Isère), le 21 octobre 2015. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)