Haute-Savoie : dix tonnes d'armes anciennes découvertes dans plusieurs garages

Plus d'une tonne de munitions, pour la chasse essentiellement, ont également été saisies. Un trafiquant d'armes d'une vingtaine d'années a été arrêté et sera jugé le 28 décembre.

Article rédigé par
Avec France Bleu Pays de Savoie - franceinfo
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Des armes et munitions saisies par la police judiciaire d'Annecy (Savoie) dans des garages de la région. (Police judiciaire d'Annecy)

Dix tonnes d’armes et plus d’une tonne de munitions ont été retrouvées dans plusieurs garages de la région d’Annecy (Haute-Savoie), rapporte France Bleu Pays de Savoie, mardi 15 décembre.

Il s’agit pour l’essentiel d’armes anciennes, démontées, mais "pour certaines toujours fonctionnelles une fois assemblées", précise à France Bleu le commissaire Guillaume Fauconnier, directeur de l’antenne annécienne de la police judiciaire. Concernant les munitions, il s’agit essentiellement de munitions de chasse (une tonne) et de guerre (300 kg).

La réserve personnelle d'un trafiquant d'armes

Cet incroyable arsenal a été découvert dans plusieurs garages laissés à l’abandon par leur propriétaire et qui étaient devenus des repères pour les squatteurs mais aussi la réserve personnelle d’un trafiquant d’armes de la région. Agé d’une vingtaine d’années, ce dernier a été interpellé le 4 décembre. Il est suspecté d’avoir revendu une dizaine d’armes. Lors de ses auditions, cet homme, poursuivi pour infractions sur la législation des armes, a expliqué aux enquêteurs qu’il se rendait régulièrement dans ces garages pour récupérer des armes anciennes ou des pièces. Il les nettoyait, les graissait et les remontait afin de les revendre. Il comparaîtra le 28 décembre prochain devant le tribunal d’Annecy.

Pendant plusieurs jours, les policiers ont dû procéder à une opération de nettoyage et de sécurisation des garages abandonnés, qui s’est terminée ce mardi.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.