Puy-de-Dôme : un forcené armé interpellé après une course-poursuite avec les gendarmes

En possession d'un fusil de chasse, le quadragénaire est resté retranché chez lui pendant au moins une heure et demie, mardi, avant de prendre la fuite. Il a été interpellé peu avant 16 heures à Vassel (Puy-de-Dôme), sans faire de blessés. 

Illustration de véhicules de gendarmerie. 
Illustration de véhicules de gendarmerie.  (MAXPPP)

Les riverains ont donné l'alerte autour de 13 heures, mardi 19 décembre. Selon les informations de La Montagne, un homme armé a tiré sur plusieurs gendarmes sans les blesser, puis s'est retranché à son domicile de Vertaizon (Puy-de-Dôme), avant de prendre la fuite à bord de son véhicule, après 14h30.

L'homme, âgé de 44 ans, a finalement été interpellé vers 15h55 dans la commune voisine de Vassel, a confirmé la gendarmerie d'Auvergne auprès de franceinfo. Il est légèrement blessé à un mollet. "Une quarantaine de gendarmes" ont été mobilisés pour le poursuivre et l'arrêter. 

Armé en pleine rue

Mardi midi à Vertaizon, "des témoins ont appelé pour dire qu'un homme se promenait dans la rue en possession d'une arme", relate à franceinfo le commandant Patrick Galvaing, officier de communication au sein de la gendarmerie d'Auvergne. Selon ce dernier, il était en possession d'un fusil de chasse. Vers 13 heures, "quand les gendarmes sont arrivés, il a fait feu sur eux" sans les blesser, poursuit le commandant. L'homme s'est ensuite retranché chez lui, avenue François-Mitterrand, selon les informations de La Montagne

Patrick Galvaing précise que le forcené est resté claquemuré au moins une heure et demie. Un périmètre de sécurité a été mis en place, le secteur a été quadrillé et la circulation a été coupée aux alentours, précise La Montagne. "Des négociations ont été menées pour tenter de ramener l'homme à la raison", relate le quotidien régional, évoquant la présence d'une voisine pour discuter avec lui. 

Il tente de tirer sur l'hélicoptère des gendarmes

Mais le forcené est parvenu à s'enfuir à bord de sa voiture, poursuit l'officier. Peu avant 16 heures, l'homme armé se trouvait sur l'axe départemental entre Vertaizon et Pont-du-Château (Puy-de-Dôme). Dans sa fuite, il a tenté de tirer sur l'hélicoptère survolant les lieux, précise la gendarmerie.

Vers 15h55, l'homme a été interpellé à Vassel, "dans un chemin en bordure de lotissement", précise La Montagne. "Les gendarmes ont dû tirer sur les pneus de sa voiture pour l'arrêter", précise le commandant Patrick Galvaing, ajoutant que ses motivations sont, à ce stade, inconnues. 

L'homme est considéré comme fragile psychologiquement, selon La Montagne. Des enquêteurs sont désormais sur les lieux pour tenter d'en savoir plus.