VIDEO. Un hélicoptère pour les habitants après la fermeture du tunnel du Chambon

Le tunnel du Chambon était la principale voie d'accès au village de La Grave. Menacé par l'effondrement d'un pan de montagne, il a été fermé, et un pont aérien a été mis en place pour permettre aux habitants de se rendre à leur travail.

FRANCE 3

Cela fait trois mois que le village de La Grave, dans les Hautes-Alpes, vit dans l'isolement. Menacé par l'effondrement d'un pan de montagne, le tunnel du Chambon, en Isère, est fermé depuis avril dernier. Désormais, certains habitants se rendent au travail en hélicoptère.

La saison d'été semble compromise

Le système de navettes fluviales, mis en place pour aider la population à se déplacer, a été interrompu face à l'imminence de l'éboulement dans le lac en aval. Le sentier qui longe le lac et qui permettait aux habitants de rejoindre à pied l'autre rive en 40 minutes a aussi été interdit. Un hélicoptère transporte, depuis lundi 6 juillet, quelques dizaines d'ouvriers du bâtiment et des employés dans les stations iséroises des Deux-Alpes et de L'Alpe d'Huez. La Grave, qui vit du tourisme, a déjà fait une croix sur la saison d'été.

Percé en 1935, ce tunnel, qui longe le lac du même nom, est fermé à la circulation depuis le 10 avril. Sa voûte est broyée par un glissement de terrain qui s'accélère et risque de précipiter des centaines de milliers de tonnes de rochers dans la retenue d'eau d'EDF.

Au-dessus du lac du Chambon, près du village de La Grave, le 6 juillet 2015.
Au-dessus du lac du Chambon, près du village de La Grave, le 6 juillet 2015. (PHILIPPE DESMAZES / AFP)