Morts de deux jeunes à Grenoble : le père d'une des victimes appelle "à rester calme" et à "laisser la justice faire son travail"

Des échauffourés ont lieu depuis trois soirées dans le quartier Mistral à Grenoble. Le père d'une des victimes a réagi à ces événements sur franceinfo ce mardi 5 mars.

Nuit d\'émeutes dans le quartier Mistral à Grenoble le lundi 4 mars.
Nuit d'émeutes dans le quartier Mistral à Grenoble le lundi 4 mars. (MARC GREINER / MAXPPP)

Le père d'un des deux jeunes hommes, morts à scooter heurtés par un autocar alors qu'ils étaient poursuivis par la police samedi 2 mars à Grenoble, a appelé mardi 5 mars sur franceinfo "les jeunes à rester calme".

"J'ai vu un avocat, c'est lui qui va faire son travail. Il faut laisser la justice faire son travail. Merci à tout le monde", a-t-il indiqué après des échauffourées qui ont eu lieu lundi 4 mars au soir entre des forces de l'ordre et des habitants du quartier Mistral d'où étaient issus les deux jeunes.

Les pompiers et les forces de l'ordre, policiers et CRS, ont été les cibles de nombreux projectiles. Des boules de pétanque et des projectiles ont été jetés depuis les toits ou les étages des immeubles. Un jeune, d'environ 25 ans, a été interpellé pour ces caillassages.

Les tensions sont restées vives jusqu'à environ 1h30 du matin.