Vin : immerger ses bouteilles pour les bonifier

Un viticulteur savoyard a choisi d'immerger dans le lac Léman plus de 2 000 bouteilles de vin. L'opération doit durer un an jusqu'à la dégustation

FRANCE 3

Pascal Perceval, un viticulteur savoyard, s'apprête à mettre à l'eau, dans le lac Léman, une partie de sa récolte. En Haute-Savoie, à Évian-les-Bains, il effectue les dernières mises au point avec des spécialistes en travaux lacustres.

À 33 mètres de profondeur

Mondeuse pour le rouge et Chignin-Bergeron pour le blanc, ces vins de Savoie récoltés l'automne dernier passeront l'été à 33 mètres de profondeur. Légèrement brassé par les courants, le vin se bonifie à une vitesse accélérée. "En une seule année, on va prendre cinq ans sur du grain et de la rondeur, mais avec des arômes jeunes et fruités. Donc ça risque de faire quelque chose de plus que bien", explique le viticulteur Pascal Perceval avec enthousiasme. Ce dernier n'en est pas à sa première expérience insolite. Une partie de ces bouteilles ont déjà été vendues.

Le JT
Les autres sujets du JT
(FREDERICK FLORIN / AFP)