Cet article date de plus de cinq ans.

Autisme : le combat d'un père

Publié
Durée de la vidéo : 3 min.
Autisme : le combat d'un père
FRANCE 2
Article rédigé par
France Télévisions

À la veille de la journée mondiale de l'autisme, une équipe de France 2 a recueilli le témoignage d'un père qui a enquêté sur la maladie de son fils.

Galaad, dix ans, va à l'école comme les autres enfants. Il est né autiste, mais aujourd'hui, il est scolarisé et intégré. Galaad avait trois ans lorsque le diagnostic est tombé. Depuis, son père s'est toujours battu pour que son fils soit scolarisé malgré les soins. "Le matin, quand on le dépose à l'école c'est un vrai bonheur. Pour un parent, déposer son enfant à l'école et pas à l'hôpital, c'est formidable", confie Florent Chapel. Et pour y arriver, le papa de Galaad a dû se battre : "Les portes sont souvent fermées. Il y a beaucoup de parents qui font 5, 10, 20, 30 écoles avant d'avoir une porte ouverte, et ça, c'est inacceptable", confie-t-il à France 2.

Une classe spécialisée

Aujourd'hui en France, un établissement scolaire n'est pas obligé d'accueillir un enfant autiste. Dans son école, Galaad est dans une classe spécialisée avec d'autres enfants autistes et trisomiques. Près de lui, une auxiliaire de vie scolaire l'aide dans ses apprentissages. Si Galaad progresse, c'est grâce à l'école, son père en est convaincu. Mais tous les enfants autistes n'ont pas cette chance. Florent Chapel dénonce dans son enquête que seuls 20% d'entre eux sont scolarisés. Les autres sont selon lui abandonnés dans des centres psychiatriques. 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.