Auteur d'un régime amaigrissant à succès dans les années 80, Michel Montignac est mort à 66 ans, le 26 août

Ancien enfant obèse, il avait mis au point une méthode pour résoudre son problème de poids, fondée sur l'idée du régime dissocié (pas de mélange de glucides et de lipides dans un même repas).Premier à avoir mis au régime les hommes d'affaires, cet auteur à succès ne faisait pas l'unanimité chez les nutritionnistes.

Michel Montignac, auteur d\'un régime amaigrissant à succès.
Michel Montignac, auteur d'un régime amaigrissant à succès. (DR)

Ancien enfant obèse, il avait mis au point une méthode pour résoudre son problème de poids, fondée sur l'idée du régime dissocié (pas de mélange de glucides et de lipides dans un même repas).

Premier à avoir mis au régime les hommes d'affaires, cet auteur à succès ne faisait pas l'unanimité chez les nutritionnistes.

Il décline très vite sa méthode, qui se démarque des régimes classiques basés sur une réduction des calories, en livres et plus tard dans une gamme de produits alimentaires à son nom (pâtes, muesli, confitures...).

Son premier livre paru en 1986, "Comment maigrir en faisant des repas d'affaires", devient un best-seller en France, vendu à plus de 500.000 exemplaires, selon son site.
L'année suivante, il publie "Je mange donc je maigris", version grand public de sa méthode. Paru dans une quarantaine de pays, l'ouvrage se vend à plus de 16
millions d'exemplaires, selon la même source.

Montignac conseille dans ses recettes de préférer les aliments à l'indice glycémique plutôt bas (riz complet plutôt que riz blanc etc.) Comme d'autres promoteurs de leur propre méthode, il raconte qu'il a testé son régime sur lui-même, avec pour résultat, une perte de quinze kilos en quelques mois.

"Il a fait à la fois du bien et du mal", estime le médecin-nutritionniste Pierre Azam. "Il a popularisé en France la notion de régime en s'inspirant, tout en l'amendant du régime "lowcarb" anglo-saxon (régime Atkins) bannissant les sucres et certains glucides" et "s'est approprié les techniques de poids et marketing en proposant sa méthode". Mais "il a fait croire au miracle, au miroir aux alouettes", lui reproche-t-il.

Le professeur Guy Grand, vivement opposé au disparu, est moins tendre."Il a séduit quelques patrons de presse et est ensuite devenu le parangon du régime alors que les universitaires raisonnables passaient pour des c....", lance ce spécialiste de nutrition. "Autant il est facile de perdre du poids (...) autant il est extraordinairement difficile de ne pas regrossir", poursuit le Pr Guy Grand pour qui "il n'y a pas de régime unique pour tout le monde". "Je dirais, à chacun selon ses besoins", ajoute-t-il.

Michel Montignac est mort dimanche 22 août 2010 et ses obsèques se sont déroulées le 26 août en toute intimité, à Juvigny, en Haute-Savoie où il vivait en famille, précise son site.