Attention au tabac oral !

La Société française de tabacologie (SFT) a lancé samedi une mise en garde contre le tabac oral le "snus"

La SFT prévient des risques liés à la consommation du tabac oral
La SFT prévient des risques liés à la consommation du tabac oral (© France)
La Société française de tabacologie (SFT) a lancé samedi une mise en garde contre le tabac oral le "snus"La Société française de tabacologie (SFT) a lancé samedi une mise en garde contre le tabac oral le "snus"

L'usage de ce produit qui ne se fume pas mais se place dans la bouche, fait courir plusieurs risques pour la santé dont un risque de cancer de pancréas selon la SFT.

Cet avertissement survient alors qu'un fabricant de cigarettes vient de demander l'autorisation du snus en Europe.

La filiale française de British American Tobacco (BAT France) a en effet écrit à Nicolas Sarkozy pour qu'il saisisse la présidence suédoise de l'Union européenne en vue d'autoriser la vente de ce produit interdit depuis 1992 dans toute l'Europe sauf en Suède.

Consommé par la femme enceinte, le snus "est associé à des risques de pathologies pendant la grossesse (pré-éclampsie) et à une diminution de poids de naissance" du bébé, selon la SFT. Il faciliterait également "le développement du diabète de type 2".

Enfin, son utilisation par des adolescents pourrait "augmenter la probabilité ultérieure de la consommation de cigarettes", affirme encore la SFT qui considère que "le gouvernement doit privilégier la santé publique de ses concitoyens, quitte à sacrifier les intérêts de l'industrie du tabac".

De son côté, BAT France avait souligné mardi dans un communiqué qu'il s'agissait d'un produit du tabac "à risques réduits". "Le snus, à la différence de la cigarette, n'engendre ni fumée, ni goudron, ni monoxyde de carbone, ni inhalation, ni fumée de tabac ambiante", avait souligné la filiale.