Attaque dans un Thalys : le suspect est bien Ayoub El Khazzani

En direct de la DGSI à Levallois-Perret, Arnaud Boutet fait le point sur la garde à vue du suspect.

FRANCE 2
Un homme lourdement armé a ouvert le feu vendredi 21 août sur les passagers d'un Thalys qui reliait Amsterdam à Paris. Deux personnes ont été grièvement blessées. L'assaillant a pu être neutralisé par des passagers. Il se trouve actuellement en garde à vue au siège de la DGSI à Levallois-Perret. "Les enquêteurs ont désormais la certitude qu'il s'agit bien d'Ayoub El Khazzani, un marocain de 26 ans. Une information importante obtenue grâce à l'analyse de l'ADN et des empreintes digitales", rapporte Arnaud Boutet.

Plus un mot du suspect 

Deuxième confirmation : "Le suspect a bel et bien tenté après son arrestation, de dire qu'il était à bord de ce Thalys pour braquer des passagers et non pour commettre un acte terroriste", poursuit le journaliste de France 2. Mais les enquêteurs lui ont signifié qu'ils possédaient de nombreuses informations sur son passé et depuis, Ayoub El Khazzani ne dit plus un mot. Pour rappel, les premiers mots du suspect lors de son interpellation étaient : "Rendez-moi mes armes". Des paroles surprenantes qui posent des questions sur l'état d'Ayoub El Khazzani au moment des faits.
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Un homme lourdement armé a ouvert le feu vendredi 21 aoput 2015 d\'un train Thalys qui circulait dans le nord de la France, blessant grièvement deux personnes avant d\'être maîtrisé par des passagers, dont deux militaires américains, et placé en garde à vue.
Un homme lourdement armé a ouvert le feu vendredi 21 aoput 2015 d'un train Thalys qui circulait dans le nord de la France, blessant grièvement deux personnes avant d'être maîtrisé par des passagers, dont deux militaires américains, et placé en garde à vue. (ALEK SKARLATOS FACEBOOK)