L'auteur présumé de la fusillade de Lille arrêté en Espagne

Selon Europe 1, Fayçal Mokhtari et son complice ont été interpellés à Figueras, à une vingtaine de kilomètres de la frontière française.

La discothèque Theatro à Lille (Nord), le 1er juillet 2012, au lendemain d\'une fusillade qui a fait deux morts et six blessés.
La discothèque Theatro à Lille (Nord), le 1er juillet 2012, au lendemain d'une fusillade qui a fait deux morts et six blessés. (FRANCOIS LO PRESTI / AFP)

Suspecté d'avoir tué deux personnes et d'en avoir blessé six autres après avoir été recalé d'une discothèque de Lille (Nord), samedi 30 juin, Fayçal Mokhtari ainsi que son complice ont été arrêtés par la Garde civile espagnole à Figueras près de la frontière française, selon le procureur de la République.

Les deux hommes ont été entendus au commissariat de Girone avant d'être présenté au tribunal de Madrid qui devrait décider de leur rapatriement en France la semaine prochaine. Les fugitifs n’étaient pas armés et n’ont pas opposé de résistance, a raconté le procureur. Il a également annoncé que des perquisitions avaient été menées "dans la discrétion" en Belgique et particulièrement à Bruxelles où les deux hommes étaient dans un premier temps suspectés d'avoir fui. 

FTVi / France 2

Rappel des faits : furieux d'avoir été éconduit de la discothèque "Theatro" à Lille samedi soir, Fayçal Mokhtari serait revenu devant l'établissement armé d'une kalachnikov, vers 3 heures du matin, faisant deux morts et six blessés. Il aurait ensuite pris la fuite à bord d'un véhicule conduit par son complice.

"On a entendu la rafale, mais on n’a pas tout de suite compris qu’il s’agissait de coups de feu", a raconté une cliente de l'établissement au Parisien. "Et puis quelqu’un a crié qu’il fallait se mettre à terre. On s’est tous accroupis, ma soeur insistait pour qu’on tienne la porte d’entrée, de peur qu’il ne rentre à l’intérieur."

"On s’était croisés plusieurs fois en soirée, mais je ne l’aimais pas", ajoute-t-elle au sujet du principal suspect. "Il était insolent et pas respectueux du tout. Il avait le sang chaud et on sentait très bien qu’avec lui, ça pouvait partir très vite".

Les deux personnes tuées sont une employée de 26 ans qui tenait le vestiaire, situé à l'entrée de la boîte de nuit, et un client âgé de 25 ans. Six autres personnes ont été blessées, le physionomiste de l'établissement et cinq clients.