Argent public : le coût des parcs automobiles des communes

La Cour des comptes s'est intéressée aux finances locales. Elle dénonce aujourd'hui des dépenses de fonctionnement souvent d'un autre âge à l'image des parcs automobiles des communes.

FRANCE 2

Dans un rapport de la Cour des comptes dévoilé ce mardi 13 octobre, les Sages pointent du doigt les dépenses de fonctionnement abusives de certaines communes. Rouler tous frais payés sur la corniche dans une voiture de la mairie, à Marseille ce petit privilège n'est pas réservé qu'à monsieur le maire. La ville entretient en effet une flotte gigantesque : 2 400 véhicules dont un millier de voitures de tourisme pour ses élus, ses cadres et ses agents.

Des abus

Mais ces véhicules ne servent-ils vraiment qu'aux trajets professionnels ? "On voit des abus. Des gens qui se servent clairement de ces véhicules comme des véhicules particuliers", affirme Frédéric, agent du garage municipal. Le parc automobile entièrement entretenu par la ville coûte cher, plus de 12 millions d'euros par an, selon les informations de France 2. Une flotte bien encombrante pour la mairie de Marseille qui refuse d'aborder le sujet. Et il n'y a pas que dans la cité phocéenne que la flotte publique est pointée du doigt. En début d'année, le Premier ministre a d'ailleurs encouragé ministres et préfets à revoir à la baisse le coût de leur flotte automobile. Les maires, eux, ne sont pas concernés par ces recommandations.

 

Le JT
Les autres sujets du JT
Des berlines garées devant le siège de Mercedes-Benz, à Stuttgart (Allemagne), le 31 octobre 2008. 
Des berlines garées devant le siège de Mercedes-Benz, à Stuttgart (Allemagne), le 31 octobre 2008.  (MICHAEL DALDER / REUTERS )