Cet article date de plus de neuf ans.

Vidéo Arbitrage Tapie : une affaire à tiroirs

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Article rédigé par
France Télévisions

Claude Guéant aurait organisé plusieurs réunions pour faciliter l'arbitage financier en faveur de Bernard Tapie. Des révélations faites par Stéphane Richard, le patron d'Orange, qui a été mis en examen dans ce dossier.

Claude Guéant, alors secrétaire général de l'Elysée, a-t-il organisé une réunion en juillet 2007 pour valider le principe de l'arbitage dans l'affaire Tapie ? C'est du moins ce qu'a affirmé le patron d'Orange, Stéphane Richard, mis en examen dans ce dossier. Il a surtout assuré que Bernard Tapie a assisté à cette réunion. Une information confirmée par l'homme d'affaires dans les colonnes du "Parisien". Mais ce dernier évoque une simple réunion de préparation.

Selon Bernard Tapie, le choix de l'arbitrage dans le dossier qui l'opposait au Crédit Lyonnais est une décision prise par Nicolas Sarkozy."Ni Stéphane Richard, ni Christine Lagarde (alors ministre de l'Economie), ni Claude Guéant n'avaient le pouvoir de décider". C'est l'ancien président qui aurait donné son "feu vert" plus tard, après "de très nombreuses réunions officielles".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.