Affaire Bettencourt : Eva Joly et Eric Woerth se clashent sur Twitter

La candidate écologiste a remis en cause la participation à l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidentielle, agitant l'affaire Bettencourt. Eric Woerth l'a violemment prise à partie sur Twitter.

Eva Joly, la candidate d\'Europe Ecologie - Les Verts à la présidentielle, le 10 février 2012, au micro de France Info.
Eva Joly, la candidate d'Europe Ecologie - Les Verts à la présidentielle, le 10 février 2012, au micro de France Info. (FTVi / FRANCE INFO)

Concours de gentillesse entre Eva Joly et Eric Woerth. L'ancien ministre du Budget et la candidate écologiste se sont livrés à un violent échange sur Twitter mardi 17 avril, au sujet du financement de la campagne électorale de Nicolas Sarkozy en 2007.

"Nous pouvons parler du scandale que constituent l'impunité et l'absence d'enquête sur le financement illicite de Nicolas Sarkozy en 2007, ou le scandale de l'UBS, une fraude fiscale massive sur laquelle le parquet n'a pas enquêté et dont a bénéficié Mme Bettencourt", a lancé mardi matin l'ancienne magistrate sur France Info. "On ne peut pas solliciter un mandat des Français sans s'expliquer alors qu'il y a des éléments graves et concordants qui indiquent que vous avez commis un abus de faiblesse et que vous avez financé illicitement votre campagne", a-t-elle ajouté.

L'ancien ministre du Budget Eric Woerth, mis en examen dans l'affaire Bettencourt, a immédiatement réagi sur Twitter.

 

  La candidate, créditée de 2 à 3% d'intentions de vote dans les sondages, n'a pas tardé à répliquer :

 

L'échange s'est terminé par un concours d'honnêteté: