Aéroport de Nice : une privatisation réussie ?

Alors que la question de la privatisation d'Aéroports de Paris est un sujet sensible dans le paysage politique, l'aéroport de Nice (Alpes-Maritimes) a été privatisé lui en 2016. L'occasion de tirer un bilan.

FRANCE 2

L'aéroport de Nice (Alpes-Maritimes), depuis 2016, appartient majoritairement au groupe italien Azzura, qui a racheté les parts de l'État. Une privatisation dont beaucoup de Niçois ne voulaient pas. Ils ont été séduits depuis par les nouveaux aménagements et l'agrandissement de la surface commerciale. Même son de cloche chez Christian Estrosi, maire de Nice, réfractaire au projet il y a trois ans. "Il y a de bonnes privatisations et des mauvaises, à Toulouse (Haute-Garonne) c'est un échec", pointe-t-il.

6% de passagers supplémentaires en un an

Fin 2018, le consortium italien a financé à hauteur de 12,6 millions d'euros l'arrivée du tramway à l'aéroport. Cet été, 122 destinations seront desservies, un record. Dans un secteur de l'aérien qui se porte bien, l'aéroport de Nice a enregistré une augmentation de plus de 6% du nombre de passagers en un an.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un avion EasyJet décolle de l\'aéroport de Genève (Suisse), le 22 mars 2019.
Un avion EasyJet décolle de l'aéroport de Genève (Suisse), le 22 mars 2019. (FABRICE COFFRINI / AFP)