L'homme retranché chez lui à Paris s'est rendu à la police

Enfermé dans son appartement du 17e arrondissement de Paris, le quadragénaire aurait menacé des voisins et des policiers avant d'être interpellé.

Un homme d\'une quarantaine d\'années est arrêté par la police, le 8 avril 2012 à Paris. Ce forcené a menacé les policiers et une voisine dans la matinée. 
Un homme d'une quarantaine d'années est arrêté par la police, le 8 avril 2012 à Paris. Ce forcené a menacé les policiers et une voisine dans la matinée.  (YANN FOREIX / MAXPPP)

Il voulait faire "comme Mohamed Merah". Un homme, retranché dans son appartement du 17e arrondissement de Paris depuis dimanche 8 avril au matin, s'est rendu à la police à la mi-journée. "Il a ouvert la porte", précisent des sources policières citées par l'Agence France Presse, et n'a opposé aucune résistance.

Selon nos confrères de France 3 Ile-de-France, le quadragénaire aurait menacé les services de police par téléphone, déclarant vouloir "buter des flics comme Merah", l'auteur des tueries de Toulouse et Montauban. Vraisemblablement alcoolisé, il aurait aussi menacé une des voisines. On ne sait pas si l'individu est armé. Plus tôt dans la matinée, la Brigade de recherche et d'intervention (BRI) de la préfecture de police, ainsi que des effectifs de brigades anticriminalité ont été dépêchés sur place et le gaz a été coupé.

"Peu probable" qu'il soit lié à un réseau islamiste, selon la police

Selon un syndicat de police, l'homme serait "très défavorablement connu des services de police pour des faits de violence". "Il a déjà eu des problèmes avec d'autres gens de l'immeuble. Des fois, il a été menaçant", a de son côté affirmé une voisine citée par l'Agence France Presse.

Quant à son évocation de Mohamed Merah, la police reste prudente. Citée par France 3 Ile-de-France, elle estime qu'un lien avec un réseau islamiste reste "peu probable".