Cet article date de plus d'onze ans.

82% des Français s'opposent à un éventuel engagement supplémentaire de la France en Afghanistan, selon un sondage

Selon une enquête Ifop pour Sud-Ouest Dimanche, seuls 17% des Français y sont favorables.L'opposition est plus marquée qu'en avril, date d'un premier envoi de renforts, quand 55% des Français s'y opposaient. L'Ifop note une réticence grandissante, 41% des sondés étant "tout à fait opposés" à l'envoi de soldats contre 22% en avril.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Soldat français en Afghanistan (août 2009) (AFP)

Selon une enquête Ifop pour Sud-Ouest Dimanche, seuls 17% des Français y sont favorables.

L'opposition est plus marquée qu'en avril, date d'un premier envoi de renforts, quand 55% des Français s'y opposaient. L'Ifop note une réticence grandissante, 41% des sondés étant "tout à fait opposés" à l'envoi de soldats contre 22% en avril.

Cette opposition dépasse les clivages politiques, seuls 23% des sympathisants UMP étant pour l'envoi de nouvelles troupes. Le président américain Barack Obama a annoncé l'envoi de 30.000 soldats supplémentaires et a demandé aux membres de la coalition de renforcer leur contingent.

Le chef de l'Etat français Nicolas Sarkozy ne s'est pas pour l'instant prononcé clairement sur un éventuel envoi de renforts. La France, qui compte quelque 4.000 soldats en Afghanistan, réserve d'éventuelles annonces à la conférence internationale prévue le 28 janvier.

Le sondage a été réalisé les 3 et 4 décembre par téléphone auprès d'un échantillon de 968 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers France

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.