VIDEOS. Revivez les moments forts du défilé du 14-Juillet

Plus de 3 000 soldats ont descendu les Champs-Elysées, jeudi, à l'occasion du traditionnel défilé du 14-Juillet.

La Patrouille de France vole au-dessus des Champs-Elysées, à Paris, le 14 juillet 2016, avec, au loin, vue sur la Défense.
La Patrouille de France vole au-dessus des Champs-Elysées, à Paris, le 14 juillet 2016, avec, au loin, vue sur la Défense. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)

Plus de 3 000 soldats, 212 véhicules, 55 avions et 30 hélicoptères. Les spectateurs réunis sur les Champs-Elysées ont assisté à un impressionnant défilé des forces armées, pour le 14-Juillet. Le traditionnel défilé de la Fête nationale a cette année mis à l'honneur "l'engagement" des militaires pour assurer la protection et la sécurité du pays. Francetv info vous fait revivre, en vidéo, les moments les plus forts du défilé.

François Hollande remonte les Champs-Elysées

Le président de la République a quitté l'Elysée peu après 10 heures, jeudi. François Hollande a passé les  troupes en revue place Charles-de-Gaulle, avant de remonter les Champs-Elysées en voiture, entouré des cavaliers de la Garde républicaine.

Le chef de l'Etat reçoit les honneurs militaires

François Hollande a été accueilli place de la Concorde par le Premier ministre, Manuel Valls, et le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian. Le chef de l'Etat a alors reçu les honneurs militaires, rendus en fanfare par le 1er régiment d'infanterie de la Garde républicaine. Il a ensuite rejoint la tribune officielle, pour le début du défilé militaire.

La Garde républicaine ouvre le défilé

Le défilé du 14-Juillet a débuté cette année par la parade du quadrille des baïonnettes de la Garde républicaine. Les militaires ont réalisé cette animation avec précision face à la tribune présidentielle, le temps que les avions de la patrouille de France se placent dans l'axe des Champs-Elysées.

La Patrouille de France survole les Champs-Elysées

Comme chaque année, la Patrouille de France a ouvert le défilé aérien. Huit Alphajet ont survolé les Champs-Elysées alignés en forme de tour Eiffel, symbole de la candidature de Paris aux Jeux olympiques de 2024. Les avions de l'armée de l'air sont ensuite passés au-dessus de la tribune officielle, suivis par ceux de la Marine nationale et des autres administrations.

Les soldats néo-zélandais défilent en tenue maorie

Les armées australiennes et néo-zélandaises étaient cette année les invités d'honneur du défilé du 14-Juillet, à l'occasion du centenaire de la fin de la bataille de la Somme. Quelque 140 militaires australiens et 85 néo-zélandais, dont huit hommes en tenue traditionnelle de guerrier maori, ont remonté les Champs-Elysées.

Les troupes cynophiles s'offrent un moment de gloire

Le 132e bataillon cynophile de l'armée de Terre (BCAT) était la troisième unité mise à l'honneur, jeudi. Les chiens du 132e BCAT, spécialisés dans la recherche d'armements, d'explosifs ou de produits stupéfiants, participent également à l'opération Sentinelle.

Les pompiers de Paris et d'outre-mer défilent

Après le passage de l'armée de terre et de la police, les pompiers de Paris et les pompiers d'outre-mer ont défilé sur les Champs-Elysées.

La Garde républicaine ouvre la voie aux troupes montées

La fanfare du régiment de cavalerie de la Garde républicaine a ouvert le défilé des troupes montées, suivie par le régiment de cavalerie de la Garde républicaine. Les cavaliers ont précédé les troupes motorisées.

Des chars (et des quads) sont présentés au public

Les troupes motorisées ont défilé au pas sur les Champs-Elysées. En plus des chars et des autres véhicules blindés, le défilé permettait cette année de découvrir les quads utilisés par certaines unités d'élite. Les drones du commandement du renseignement ont également été présentés.

Une journaliste de France 2 participe au défilé aérien de clôture

Céline Giraud a vécu le défilé du 14-Juillet de l'intérieur. La journaliste de France 2 a participé au défilé aérien de clôture à bord d'un hélicoptère Tigre de l'armée française.

Plus de 400 collégiens et lycéens entonnent "La Marseillaise"

Le défilé du 14-Juillet s'est terminé en chanson. Quelque 460 collégiens et lycéens, habillés aux couleurs du drapeau français, ont entonné La Marseillaise devant la tribune officielle. Parmi eux, des déficients auditifs ont interprété l'hymne national en langue des signes.