VIDEO. 14-Juillet : deux personnes interpellées après avoir déployé une banderole accusant Emmanuel Macron d'"asphyxier l'hôpital"

Accrochée à des ballons gonflés à l'hélium, la banderole n'a pas été filmée par les caméras retransmettant la cérémonie.

Une banderole hostile à Emmanuel Macron dans le ciel de Paris, le 14 juillet 2020, lors de la cérémonie organisée place de la Concorde.
Une banderole hostile à Emmanuel Macron dans le ciel de Paris, le 14 juillet 2020, lors de la cérémonie organisée place de la Concorde. (THOMAS SAMSON / AFP)

"L'économie nous coûte la vie", côté pile. "Derrière les hommages, Macron asphyxie l'hôpital", côté face. Une banderole hostile au chef de l'Etat a été déployée dans le ciel, au-dessus de la place de la Concorde, mardi 14 juillet, pendant la cérémonie officielle. Deux personnes ont été interpellées, a appris franceinfo de sources policière et judiciaire.

Le morceau de tissu sur lequel on pouvait lire les slogans était accroché à de nombreux ballons gonflés à l'hélium. L'image n'a pas été captée par les caméras qui retransmettaient l'événement, mais plusieurs journalistes ont pu filmer la banderole, dont un reporter du HuffPost.

Les deux personnes convoquées mercredi par la police

Les deux individus ont été interpellés pour "survol d'une zone interdite", ce qui constitue un délit tous les jours de l'année, et pas seulement à cette occasion, précise à franceinfo une source policière. Ces personnes n'ont pas été placées en garde à vue à ce stade et sont convoquées mercredi matin devant les enquêteurs, a appris franceinfo de source judiciaire.

Il s'agit d'un homme, Pierre, et d'une femme, Yasmina, selon le collectif Inter-Hôpitaux. Ils ont reçu le soutien de plusieurs autres collectifs, dont l'Inter-Urgences, qui représente les paramédicaux urgentistes, et Attac France. Ces collectifs ont par ailleurs appelé à participer à la manifestation des soignants, mardi après-midi, entre les places de la République et de la Bastille, à Paris.