Le défilé du 14-Juillet est-il encore un symbole d'unité nationale ?

Plus de 3 000 soldats, 212 véhicules, 55 avions et 30 hélicoptères ont défilé sur les Champs-Elysées

Les troupes et véhicules du 1er régiment d\'artillerie défilent sur les Champs-Elysées lors du traditionnel défilé militaire, le 14 juillet 2016. 
Les troupes et véhicules du 1er régiment d'artillerie défilent sur les Champs-Elysées lors du traditionnel défilé militaire, le 14 juillet 2016.  (PATRICK KOVARIK / AFP)
Dernier 14-Juillet du quinquennat pour François Hollande. Plus de 3 000 soldats,  212 véhicules, 55 avions et 30 hélicoptères ont défilé sur les Champs-Elysées, à Paris, jeudi 14 juillet, sur fond de menace terroriste, que ce soit dans l'armée, les forces de sécurité intérieure, le service civique ou la réserve.

Les douanes, qui ont participé une fois en 1919 au défilé, et l'administration pénitentiaire, pour laquelle c'était une première, ont aussi descendu les Champs au pas.

Les Australiens et Néo-Zélandais – dont des maoris en tenue traditionnelle – ont été à l'honneur cette année, en hommage à leur participation à la bataille de la Somme en 1916.

Ce défilé, qui s'est déroulé sous haute sécurité, est-il encore un symbole d'unité nationale ?

Votez, commentez, réagissez. 

Le défilé du 14-Juillet est-il encore un symbole d'unité nationale ?
Partager ce sondage :
Toutes les questionsEn partenariat avecfranceinfo